Avantage des legaltech pour un notaire : comment elles facilitent son quotidien ?

Les legaltech ont été créées comme un avantage non négligeable pour soutenir les professions juridiques.

En effet, entre le recueil d’informations client, les différentes démarches administratives ou encore l’organisation interne d’une étude de notaires et huissiers ou encore d’un cabinet d’avocats, atteindre l’efficience n’est pas chose simple.

Les legaltech, c’est quoi ?

Le mot legaltech fait référence à l’usage de la technologie au service des professions du droit. L’objectif de ces nouveaux outils est d’accélérer la transformation digitale des métiers du domaine juridique. Il s’agit également de permettre au justiciable l’accès simple et rapide à des services juridiques et en même temps, permettre aux professionnels de se concentrer sur l’essentiel.

avantage legaltech notaire

L’utilisation de ces nouvelles technologies est assez vaste. Elle va de la rédaction des actes au conseil juridique, des outils d’analyse à l’organisation interne des offices.

Selon l’Observatoire permanent de la LegalTech, nous comptons en France pas moins de 180 legaltech, qui apportent chacune son avantage aux métiers du droit. Une digitalisation qui a commencé à prendre de l’ampleur d’abord chez les avocats et notaires et depuis peu, chez les huissiers de justice.

Dans le secteur notarial, les legaltech apportent un brin de technologie et de créativité. Elles s’engagent avant tout à respecter la déontologie du corps notarial ainsi que les missions qui lui sont réservées. Le but de cet échange réside dans la création d’un écosystème vertueux et bénéfique à tous les acteurs.

Pour réglementer leur entrée sur le marché, le Conseil Supérieur du Notariat a adopté une charte déontologique qui délimite les domaines de compétence de chacun. Le CSN a ainsi entrepris “la labellisation des legaltech” par une structure spécialisée, afin de la doter de gage de respect des normes, indispensable à l’exercice de toute activité dans le domaine notarial.

Les legaltech, c’est pour qui ?

Que ce soit les juristes, les notaires, les commissaires-priseurs judiciaires, les experts comptables, les huissiers de justice, les magistrats ou encore les greffiers… Les legaltech sont nombreuses sur le marché et s’adressent à tous, peu importe qu’ils exercent en professions libérales ou en cabinets. Chaque profession voit émerger une legaltech qui répond à ses problématiques, lui apporte des avantages et lui facilite le quotidien dans l’exercice de la profession.

avantage des legaltech notaire

L’avantage des legaltech varient en fonction des professions réglementées visées :

  • Management des équipes
  • Gestion de la charge de travail des collaborateurs
  • Mise en relation et visioconférence
  • Organisation des tâches
  • Digitalisation et automatisation des processus métiers
  • Système de rappels
  • Stockage
  • Signature électronique

Les avantages des legaltech pour la profession de notaire

 

Depuis quelques années, les legaltech destinées aux notaires leur proposent ainsi qu’à leurs clients une offre 100% numérique pour avancer dans la dématérialisation leurs habitudes et automatiser le pilotage de leurs offices notariaux même à distance.

Aujourd’hui, les notaires, ou officiers publics et ministériels, ne peuvent plus ignorer les bouleversements qui touchent les nouvelles pratiques du marché et l’évolution des habitudes des clients.  Ceux-ci voient leur environnement de travail changer, et les nouvelles exigences du marché auxquelles ils doivent faire face créent chez eux de nouveaux besoins, en terme d’organisation par exemple.

avantage des legaltech pour les notaires

Pour rester à la page, il faut être plus productif, plus rapidement et à un coût réduit et en maximisant les tâches. Ces nouveaux outils présentent plusieurs avantages pour les professionnels :

Gagner du temps

Les legaltech permettent d’organiser le travail quotidien et prioriser les tâches suivant leur importance et leur urgence. Elles permettent ainsi de réduire les heures de travail et de passer de l’efficacité à l’efficience. Comme c’est le cas du tableau de bord de Planot qui permet à ses abonnés de connaître en un rapide coup d’œil les tâches à réaliser (gestion de patrimoine, vente d’un bien immobilier, rédaction d’un contrat de mariage, ou encore comptabilité gestion). Cette meilleure gestion pourra aider à atteindre vos objectifs annuels.

Alléger la charge de travail des professionnels

Ces outils plus si nouveaux que ça, aident au traitement automatisé et permettent de bénéficier d’une technologie supplémentaire destinée à réduire la charge de travail de chaque collaborateur en déléguant au maximum : la facturation, l’archivage, le recouvrement, la rédaction d’actes authentiques ou les informations …  Pour ainsi, se concentrer sur l’essentiel.

Réduire les coûts

Les legaltech permettent aux professionnels d’adopter une nouvelle façon de travailler et gérer leur planning à leur manière, ce qui augmente grandement leur performance. Ils pourront ainsi travailler plus rapidement, et adapter leurs honoraires en conséquence.

La digitalisation des outils de travail permet de créer des supports plus fiables que le papier et ainsi stocker les données grâce à des technologies spécialisées qui résolvent les problèmes de rangement et des archives physiques.

Fidéliser la clientèle

Pour être fidélisés, les clients des études notariales doivent être rassurés au travers de conseils juridiques qui répondent à leurs besoins et une réactivité sur leurs dossiers. Concrètement, il s’agit de conforter le client dans son choix d’avoir fait appel à votre office à travers l’organisation et le séquençage des tâches en interne. Ce qui écourte les délais de réponses et de traitements des dossiers. Cela limite également l’apparition de litiges avec les clients.

En fonction des services proposés l’avantage principal des legaltech est de simplifier le quotidien et les actes juridiques du client ou du professionnel. Les outils numériques viennent démocratiser les procédures administratives et faciliter les missions des professionnels du droit.

%s