Un clerc de notaire peut-il exercer en télétravail ?

clerc de notaire télétravail

Le clerc de notaire est un véritable bras droit pour le notaire. Métier de l’ombre, le collaborateur (ou la collaboratrice) de notaire joue un rôle indispensable au bon fonctionnement des études notariales. Comment devenir clerc de notaire ? Quelles sont ses missions au quotidien ? Est-ce un métier accessible en télétravail ? Voici des éléments de réponse !

Quelles études pour devenir clerc de notaire ? 

Pour devenir clerc de notaire, il faut suivre une formation juridique post-bac. Plusieurs diplômes, dès le bac +2, permettent d’accéder à la profession. Toutefois, pour augmenter les chances de recrutement dans un cabinet de notaire, il est conseillé de poursuivre le cursus en bac +3 voire bac +4.

Ces formations sont conseillées :

  • DUT Carrières Juridiques – bac +2
  • BTS Notariat – bac +2
  • Licence professionnelle Métiers du Notariat – bac +3
  • Licence de Droit – bac +3 
  • Diplôme des Métiers du Notariat préparé en alternance via contrat de professionnalisation à l’INFN – Institut National des Formations Notariales (bac +4).
clerc de notaire

La réalisation d’un stage obligatoire ou non pourra vous aider à construire le début de votre expérience professionnelle. Ainsi, après l’obtention du diplôme, il sera plus aisé de postuler à une offre d’emploi dans une étude de notaire.

Les tâches quotidiennes du clerc de notaire 

Une fois recrutés dans une étude notariale, les clercs se positionnent comme des notaires assistants. Au quotidien, ils reçoivent les clients pour tous types de problématiques : droit de la famille, droit immobilier, droit des sociétés, successions, contrats de mariage, gestion de patrimoine, etc. Ils sont en contact permanent avec différents publics et doivent assurer le suivi des dossiers de façon autonome.

Le notaire assistant effectue un travail administratif important sur les dossiers et les actes courants : recherches documentaires, recueil de pièces administratives, etc. Il est en charge de la rédaction des actes notariés à destination du notaire pour authentification (des actes de vente par exemple). 

Cette voie professionnelle requiert de nombreuses qualités comme la discrétion par rapport aux dossiers mais aussi le fait d’être polyvalent pour gérer les formalités administratives de plusieurs clients à la fois. Une grande rigueur est attendue sur ce poste.

Quelles différences entre un notaire et un clerc de notaire

Dans la pratique, la principale différence entre le métier de notaire et le clerc est assez simple à distinguer. Effectivement, le clerc de notaire effectue des travaux de constitutions de dossiers administratifs et s’occupe de rédiger des actes. Le notaire, quant à lui, a la responsabilité d’authentifier ces actes, parfois même à distance. Il est le seul à être habilité à le faire. Désigné comme officier public ministériel, le notaire est placé sous contrôle de la chambre des notaires et plus largement du Procureur de la République. Bien entendu, un notaire peut également garder en parallèle ses missions de conseils juridiques auprès de ses clients, et ce dans différents domaines : affaires familiales, gestion d’affaires immobilières, droit de succession, etc.

clerc de notaire télétravail

Au niveau formation, l’étudiant voulant devenir notaire doit effectuer un Master 2 en faculté de droit, de préférence un Master 2 mention Droit Notarial. Puis, il devra préparer le DSN (Diplôme Supérieur de Notariat) lors d’une formation de 2 ans en alternance à l’INFN (anciennement Institut des Métiers du Notariat).

Télétravail au sein d’un office notarial : est-ce possible ?

La profession de notaire a vu de nombreux changements s’opérer dans son fonctionnement ces derniers mois. En effet, avec la pandémie de la Covid-19, les Notaires de France ont de plus en plus de possibilités de réaliser des tâches à distance. C’est notamment le cas pour la signature d’actes authentiques.  Les clercs de notaires et notaires n’ont donc plus forcément besoin de rencontrer les clients en direct. Ils peuvent tout à faire réaliser l’essentiel de leurs tâches en télétravail

La question de l’organisation se pose toutefois. Comment suivre l’avancée des tâches de chacun au sein d’un office, et plus particulièrement le fait de rassembler les pièces pour constituer les dossiers des clients ? Tout simplement grâce au logiciel de gestion pour offices notariaux Planot. Notre logiciel trouve d’autant plus sa place dans une profession en pleine mutation, où les collaborateurs ne travaillent plus forcément dans le même bureau.

Laissez un commentaire